Au-delà de nos peurs!

Il était jeune, élégant, studieux, sage mais, très timide. Il avait du mal à s’ouvrir au monde, à s’exprimer ouvertement. Il vivait presque effacé de son environnement. En manque d’estime, il ne se mesurait qu’aux choses de bas standing. Il était en panne de confiance et n’arrivait guère à mettre son savoir au profit du monde. C’était une personne entièrement abonnée aux relations médiocres pensant qu’il n’était pas capable d’en avoir de qualité. Il avait l’âge de partager sa vie sentimentale. Mais comment s’y prendre? Là, était toute la problématique. Ici et là, il tombait sous le charme de belles demoiselles toutes de beautés envoutantes. Mais, jamais, il n’eut la confiance de toucher mot à aucune de ses perles rares qui ne cessaient  de croiser son chemin.

Sa vie était rythmée de fuite et d’évitement. Terré dans sa zone de confiance, il peinait à expérimenter les contrées méconnues.  Il en a souffert et en soufrait encore  jusqu’au jour où au détour d’une ruelle, son chemin croisa celui de  Claire. Celle-ci était une fille dont le nom ne trahissait pas le teint. Claire était clairement claire.

Face à cette nouvelle conquête, et poussé par je ne sais quel mystère, il prit son courage à deux mains et lança un bonjour cynique et trémulant. L’attention de la créature du jour fut attirée. Elle répondit mélodieusement et se disposa à écouter. Le jeune homme, le cœur battant à rompre et la sueur coulant sous ces 12° d’un matin du mois de janvier, réalisa qu’il était face à une situation où la peur n’était plus une des options. Il se calma, ressaisit ses esprits puis déclara solennellement sa flamme qui résonna merveilleusement dans l’âme de Claire. Celle-ci ne pu s’empêcher de donner une chance à cette l’aventure sentimentale naissante.

Aujourd’hui, Claire et Jhon, puisque c’est de lui qu’il s’agit, mènent une vie conjugale heureuse dans une totale complicité. Le manque de confiance l’avait empêché de vivre pleinement sa vie et l’avait éloigné de la vraie version d’elle-même. N’eut été le regain de confiance qu’il eut, John aurait laisser Claire lui glisser entre les doigts. Pour la première fois, Jhon viola les lois de sa timidité et tenta un coup qui réussit.

L’enfer c’est nous-même. C’est à travers notre imagination que nous nous imposons certains blocages qui sabotent nos succès. Sous d’autres cieux, certains jeunes timides comme Jhon auraient cru à l’impossibilité d’une relation entre eux et des filles de classe supérieur.

Alors qu’attendez-vous pour franchir la ligne rouge de vos peurs et expérimenter les possibilités qui s’offrent à vous.

 

Partager:
error0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *