3 astuces pour meubler sa confiance en soi et vivre pleinement sa vie!

Avant tout apprentissage, il sied d’harmoniser nos points de vue sur l’objet de l’apprentissage. Ceci étant, la confiance, selon le petit Larousse, est le sentiment de sécurité d’une personne qui se fie à quelqu’un, à quelque chose. Cela s’entend que la confiance est l’assurance et l’espérance en une personne ou en quelque chose. Pour ce qui est de la confiance en soi, de nombreuses définissions en ont été formulées, que ce soit par les psychologues, dans les dictionnaires et même à travers les livres du développement personnel, du leadership… Néanmoins, nous pouvons retenir la définition suivante :

La confiance en soi est la sensation de possibilité qui nous habite et nous investit du courage pour toujours oser dans la vie.

Cette canalisation me permet de dire que la confiance en soi fait partir des plus grandes problématiques de l’humanité. En effet, le hiatus entre ce que vivent les gens et ce qu’ils auraient souhaité vivre est grand. Et cette distance est moins due à l’absence de potentialités et d’ingéniosités qu’un défaut d’exploitation.

Tous autant que nous sommes, chacun sait bien ce qu’il veut. Nous disposons aussi  des moyens pour conquérir ces objets de convoitise, mais quand le moment de passer à l’action arrive, nous nous retrouvons tétanisés par une confiance fragile, par le doute et par la peur de l’échec.

Cette souffrance,  beaucoup le vivent et se voient contraints à devoir vivre à côté de leur vie sans pouvoir déployer pleinement tout le potentiel sommeillant à l’intérieur d’eux.

Mais contrairement à la thèse de l’innée, le manque de confiance est une réalité que l’on développe à travers les différentes péripéties ayant marqué l’histoire de chacun. Et cela s’entend que ce blocage peut être déconstruit et passer à la vitesse supérieur vers l’édification d’une vie confiante, inspirante qui vaut la peine d’être vécue.

À travers cet article vous découvrirez une approche progressive en 3 points qui vous prendra la main pour vous conduire pas à pas vers la reconquête de votre confiance en soi.

Avant tout, retenez que j’ai été moi-aussi en proie, et ce, durant des années, au manque de confiance jusqu’à ce que je découvre et j’applique ces astuces.

ASTUCE 1

PRENEZ LE TEMPS POUR MIEUX VOUS DÉFINIR

Ici, il s’agit bien de la connaissance de soi. Vous aurez remarqué dès l’entame, que  la confiance se définit comme l’assurance en une personne ou en une chose. Comme cela peut se passer de tout commentaire, vous ne pouvez croire et baser votre sentiment de sécurité sur une personne peu ou pas connue. Par nature, la connaissance précède la confiance. Vous ne verrez jamais une personne normale se fier à une autre personne qu’elle vient à peine de rencontrer au détour d’une ruelle.

Transposé dans le rapport entre vous et vous-même, cette réalité est loin d’être moins évidente. En effet, lorsque vous ne vous connaissez pas ; lorsque vous n’avez pas connaissance de vos systèmes de valeur ; de vos talents, de votre ingéniosité et de vos savoir-faire, il vous sera naturellement difficile de savoir ce dont vous êtes capable ou pas. Et celui qui a une idée réduite de ses propres pouvoirs aura logiquement moins confiance en sa propre personne. Lorsque nous ne nous définissons pas, il y aura toujours en nous un vide identitaire. Ce vide intérieur crée par l’absence de définition nous rendra indigne de toute recommandation quoi que nous soyons remplis de talents et de savoir-faire.

Se définir c’est se connaitre. C’est établir le tableau de nos forces et de nos faiblesses. C’est aussi avoir une idée claire et précise sur nos aptitudes et nos modes de fonctionnement. Cet exercice de définition nous permettra de nous ancrer sur un référentiel afin de découvrir notre chemin à nous. Qui que nous soyons, chacun a de par son unicité et sa singularité, un savoir-faire qui lui est spécifique. Pourtant sans une réelle identification, il sera improbable de rentrer en connexion avec cette spécificité qui nous caractérise et porte le germe de notre  consécration.

Nombres des aventureux de la vie qui se sont lancés à la poursuite de leur rêve dans une négation totale de qui ils étaient ont fini par s’écraser contre le mur de l’échec. De telles mésaventures fragilisent davantage les quelques poussées de confiance que nous disposions. En ce sens que plus on échoue à une tentative, moins notre confiance s’accroit. Aussi, lorsque vous entretenez ce vide par rapport à votre identité profonde, la société le remplira à votre place avec les risques d’erreur et de distorsions possibles. De nombreuses personnes se sont fait voler leur confiance par la validation des fausses étiquettes que leur a attribuées la société.

Comme le dit le vieux dicton, la nature a horreur du vide. Lorsque nous ne savons pas qui nous sommes, nous serons obligés de croire à tout ce qui se dit de nous, quoi que le plus souvent ces dires soient à mille lieux de ce que nous sommes exactement.

On en trouve qui ne passent jamais à l’action parce que l’école leur aura dit qu’ils sont nulles ; la société leur aura dit que les choses sont dures ; leur famille et l’entourage leur aura dit qu’ils ne réussiraient pas tel ou tel autre projet.

Alors se définir soi-même permet de ne plus être à la merci des jugements et des critiques faciles. Vous réduirez vos échecs en découvrant le vrai chemin de votre  potentiel.

ASTUCE 2

Admirez qui vous êtes

Après avoir pris le temps de vous connaitre, il reste à admirez et à aimer cette nouvelle personne que vous venez de découvre : il s’agit ici de l’estime de soi.

La charité bien ordonnée, dit le vieux dicton, commence par soi-même. Chacun doit apprendre à se valoriser lui-même, à attacher du prix à ce qu’il est. Lorsque nous attachons de l’amour à ce qui est d’authentique et de vrai en nous, nous découvrons toute la merveille que nous étions.

De nombreuses personnes s’oublient dans les vestiaires et se perdent à vouloir incarner  des rôles sociaux qui ne sont les leurs. À force de vouloir se recomposer pour briller de l’extérieur en donnant une fausse image de nous, on finit par se griller les ailes et partant, par perdre notre confiance. Du reste, nous avons toujours confiance en la personne ou en la chose que nous estimons et que nous valorisons. Tirons-en les implications pour notre rapport à nous-même. Alors, si vous n’estimez pas votre identité et vos propres systèmes de valeur, comment auriez la permission de poser votre assurance et votre confiance sur vous ?

Le leadership commence par la façon dont nous nous percevons. Vous ne pouvez pas vous auto-flageller et saboter votre propre image profonde et entretenir une belle confiance et un véritable leadership dans la vie. Aussi, notre confiance est souvent meublée par le regard social. Par contre, la société ne saura nous estimer au-delà de l’estime que nous nous accordons nous-même.

L’estime de soi donne le sentiment de grandeur et brise le complexe d’infériorité qui sape notre élan et nous empêche de meubler notre confiance.

ASTUCE 3

Oser affronter vos peurs à petits pas.

Après la découverte de qui nous sommes et l’établissement de l’estime entre nous et nous-même, il va falloir passer à l’action.

Les théories auront bien été belles, mais lorsqu’elles ne sont pas suivies par la pratique, elles seront vides de toute importance.

La seule potion de loin la plus magique, qui puisse nous aider à reconquérir au plus vite notre confiance, c’est  le passage à l’action.

À travers la percée de la neuroscience, nous savons que la peur et le doute qui sapent le plus souvent notre confiance, sont des émotions qui prennent naissance à chaque fois que nous sommes face à des défis qui ne nous sont pas familiers. Ces émotions sont d’ailleurs nos véritables alliés qui attirent notre attention sur l’imminence du risque à chaque fois que nous nous aventurions sur une zone inhabituelle. Cependant, lorsque nous franchirons la ligne rouge établie par nos émotions de peurs et toucherons à l’objet de notre peur (sans danger, parce que c’est ce que craignait notre centre de sécurité), la peur disparaitra et cédera le trône à la confiance. Ceci étant, le mur de la confiance fragile se déconstruit brique après brique. Et chaque brique déboulonnée, nous rassure et fortifie notre confiance et notre volonté de conquérir davantage de terrain.

Cependant, nous ne devons pas commettre l’erreur de vouloir nous adonner  à de gros et multiples défis à la fois. Cela entraine des dispersions d’énergies et des risques d’échec avec ce qu’ils comportent comme atteinte à toute confiance. Définissez vos priorités et attaquez-les une après une et vous serez surpris du résultat au bout d’un an. Tout commence par la peur et le doute. Mais l’action répétée finit par les transformer en expériences. Et l’expérience nous délivre la carte de la confiance.

Donc, pour cet article, retenons ceci : La confiance= Connaissance de soi+ estime de soi+ passage à l’action.

Dites-moi en commentaire, laquelle des ces astuces aimerez-vous améliorer pour être au mieux de votre confiance?

J’ai hâte d’interagir avec vous!

 

2 thoughts on “3 astuces pour meubler sa confiance en soi et vivre pleinement sa vie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *